Conférence ce 20 mars : « Réduire l’usage en pesticides, pour et avec la biodiversité »

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, et à l’occasion de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, Natureparif a le plaisir de vous inviter à rencontrer :

François CHIRON, Maître de Conférences,
AgroParisTech et Université Paris Sud.

Le jeudi 20 mars 2014, de 18h à 20h

A l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF),
au 84 rue de Grenelle – 75007 Paris (Métro Rue du Bac)

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Qui n’a pas rêvé d’une agriculture « verte » sans artifice chimique qui puisse à la fois favoriser la biodiversité mais aussi garantir la production agricole ! Ces deux objectifs ont longtemps été jugés incompatibles : les pesticides étant considérés comme indispensables à la production avec des impacts sur la biodiversité connus mais acceptés. Stimulé par une société en faveur d’une agriculture plus agroécologique, ce rêve pourrait devenir réalité.
Deux raisons principales le laissent penser : d’une part la biodiversité constitue la base biologique et écologique d’un grand nombre de productions agricoles grâce par exemple à son activité de recyclage des nutriments, ou de pollinisation des cultures. D’autre part, la biodiversité est elle-même un levier important de réduction de l’usage de pesticides car elle assure une régulation naturelle d’insectes dits « ravageurs » des cultures, permettant de se passer, au moins en partie, des pesticides. Mais l’évolution de l’agriculture peut-elle faire marche arrière en revalorisant les fonctions naturelles des écosystèmes pour remplacer pesticides et engrais ?
Cette conférence sera l’occasion de faire le point sur cette question. Elle parlera d’impact de l’agriculture et des pesticides sur la biodiversité, mais surtout de réciprocité et de mutualisme, c’est à dire du rôle mutuel que peuvent et doivent jouer l’agriculture et la biodiversité l’un envers l’autre. Nous verrons au travers d’exemples précis, les freins, les échecs et les réussites de la mise en œuvre de cette transition agroécologique.
En introduction de cette conférence, Natureparif vous présentera les dernières évolutions de la cartographie de l’« objectif zéro pesticide » en Île-de-France, qui met en lumière l’état des pratiques des collectivités franciliennes sur les espaces dont elles ont la gestion. Cette initiative valorise ainsi celles qui se sont affranchies de pratiques très impactantes pour évoluer vers le « zéro pesticide ». Elle a valeur d’exemple et incite les autres collectivités à adopter cette démarche. Elle permet aussi d’en mesurer l’évolution dans le temps et d’identifier les espaces pour lesquels des efforts d’accompagnements restent à faire. Au 12 mars 2014, 54 % des collectivités franciliennes (communes, intercommunalités et départements) y sont renseignées.

Plus d’informations :

Ophélie RICCI-ALLOITTEAU, ophelie.ricci@natureparif.fr – 01 75 77 79 04.
__________________________________________________________________________